Bassin d’Arcachon : 19 hectares ouverts à la construction de logements

Bassin d’Arcachon : 19 hectares ouverts à la construction de logements

La moitié des communes du Bassin d’Arcachon a vu son PLU changer en 2019

3 communes sont fortement impactées avec des changements majeurs sur la constructibilité à Biganos, Lège-Cap-Ferret et La Test-de-Buch. 3 autres communes ont connu des modifications de PLU (Plan Local d’Urbanisme) avec des impacts mineurs sur les faisabilités.

Au total, 19 hectares sont désormais autorisés à la construction tandis que 30 hectares ont été interdits.

 

À Biganos, le PLU qui prévoyait l’explosion de la faisabilité de certaines parcelles a été repoussé à après les Municipales

La ville de Biganos, surnommé « La Porte du Bassin d’Arcachon » réserve son lot de nouveautés. L’approbation du nouveau PLU a été repoussé à la demande du préfet de la Gironde à minima à mars 2020.

Ce PLU prévoyait l’ouverture à la construction de 18 hectares et l’interdiction de 19 hectares. Soit d’une part une densification autour des axes majeurs et l’ouverture des sites à urbaniser auparavant fermés. Et de l’autre, la limitation de l’étalement urbain et affirmation des espaces dédiés aux équipements publics. Si le PLU est approuvé en l’état, trois secteurs sont impactés :

  • Avenue de la Libération : 10 hectares de site voient leurs hauteurs et emprises maximales revues fortement à la hausse. L’avenue de la Libération ouvre la porte à de belles opportunités de construction.

 Hectares constructibles centre-ville Biganos

  • Rue Gambetta : 8 ha de site auparavant fermés à l’urbanisation en zone « 2AU », sont désormais autorisés à la construction de logements. Les propriétaires ? Des particuliers.

Hectares constructibles à Biganos

  • Quartier Ninèche : le long de l’avenue de la Côte d’Argent, majoritairement détenus par des particuliers, 19 ha de site pavillonnaire, sont désormais interdits à la construction de logements.

 

Lège-Cap-Ferret : 7 ha désormais interdits à la construction en front de mer

Et 1 ha détenu par un particulier désormais autorisés en frange des espaces naturels.

 

La Teste-de-Buch souhaite favoriser la densification ponctuelle dans le centre-ville

Avenue Saint-Exupéry : majoritairement détenues par des particuliers, 40 parcelles perdent un étage de potentiel constructible.

 

Testez Kel Foncier gratuitement sur kelfoncier.com/test-gratuit pour connaître la liste des parcelles à fort potentiel mutable et pour repérer les futures opportunités foncières du PLUi du Bassin d’Arcachon.

 

Ou demandez votre test directement à pro@kelfoncier.com ou au 01 84 60 28 84

Toute l’équipe de Kel Foncier vous souhaite un excellent développement foncier !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *