Développement foncier à Vannes

L’ancienne cité des Vénètes accueille de nombreux projets immobiliers

La commune de Vannes, soumise au dispositif B2 de la loi Pinel, présente un fort potentiel immobilier.

43 projets sont en cours de commercialisation à Vannes depuis 2018, situés principalement au centre-ville et dans les quartiers de la gare, de Beaupré – La Lande et Poulfanc. 18 permis de construire pour des logements collectifs sont autorisés entre 2018 et le 1er trimestre de 2019 notamment dans ces mêmes quartiers.

Les prix dans le neuf sur les projets immobiliers à Vannes atteignent 4800€ le mètre carré pour un quatre pièces dans le centre-ville.

Les quartiers prioritaires de Ménimur et Kercado bénéficient d’une TVA à 5,5% à Vannes.
Plusieurs zones de mixité sociale imposent un quart de logements locatifs sociaux parmi les logements crées sur celles-ci. Elles se situent principalement dans le centre-ville et dans les quartiers de la gare, Madeleine, Beaupré – La Lande et Vannes Nord.

La cité des Vénètes, construite en amphithéâtre au fond du golfe du Morbihan, possède une vieille ville enfermée dans ses remparts, classée en périmètre de protection de monuments historiques comme la cathédrale Saint-Pierre ou les nombreuses demeures à colombages. D’autres sites sont protégés autour de la croix de la Brassée, des croix datant du XVIe siècle et de la chapelle Saint-Guen. À Vannes, fondée lors de la conquête romaine de la Gaule et qui a connu plusieurs conquêtes médiévales, les projets immobiliers dans ces secteurs de présomption de prescription archéologique seront donc soumis à l’avis des Architectes des Bâtiments de France.
Le Golfe du Morbihan, qui reçoit entre autres les eaux de la Marle par Vannes, est classé Site Inscrit pour préserver l’environnement et les paysages de celui-ci. Il fait également partie des réserves nationales de chasse et de faune sauvage.

Des contraintes à prendre en compte avant tout projet immobilier

Pour plusieurs secteurs, il faudra prendre en considération le bruit pour des projets immobiliers de logements, notamment autour de la N165 reliant Nantes à Brest, qui passe principalement entre les quartiers de la gare et de Ménimur, Saint Guen et Plaisance et qui affecte jusqu’à 300 mètres de part et d’autres de la voie. De la route de Nantes au boulevard de la Paix, qui lient la N165 au centre-ville, le bruit affecte les parcelles jusqu’à 100m autour de ces voies. Ces classements sonores n’empêchent pas ces parcelles d’accueillir des projets fonciers : la majorité des permis de construire autorisés en 2018 se situent sur ces voies.

Comme d’autres zones de côtes basses sur le littoral breton, les bords du fleuve de la Marle et de la rivière du Vincin sont particulièrement vulnérables au phénomène de submersion marine, on estime une élévation de niveau moyen du niveau de la mer à 20 cm. Comme pour les zones inondables autour des cours d’eau comme l’Étang du duc, ou les ruisseaux de Meucon et de Liziec, cela rend les parcelles inconstructibles ou constructibles sous conditions avec un coût de mise aux normes à prendre en compte pour tout projet proche des rives.

Un coût de construction supplémentaire est à prévoir sur des zones en sol argileux situées autour des cours d’eau de la ville de Vannes et dans le quartier de Vannes Nord et Vannes Ouest.

Avec un niveau d’infestation des termites pouvant atteindre jusqu’à 10% à Vannes, tout projet immobilier devra être précédé d’un diagnostic, voire d’un traitement de lutte contre les termites.

 

Testez Kel Foncier gratuitement sur kelfoncier.com/test-gratuit pour trouver plus de foncier et développer vos projets immobiliers à Vannes.

Contactez pro@kelfoncier.com ou directement au 01 84 60 28 84 pour obtenir un accès test à Kel Foncier.

Toute l’équipe de Kel Foncier vous souhaite un excellent développement foncier !