Angers se dote d’un PLUi pour construire 2100 logements neufs par an autour de sa nouvelle ligne de tramway B

Angers se dote d’un PLUi pour construire 2100 logements neufs par an autour de sa nouvelle ligne de tramway B Sur les secteurs de projet « OAP Entrée Est » au sein du quartier Deux-Croix et Banchais, les parcelles en orange et en rouge voient leur constructibilité fortement augmenter

Angers Loire Métropole ne cache pas ses ambitions. Auto proclamée « Métropole » alors qu’elle n’atteint pas le seuil des 400 000 habitants au sens de la législation qui la considère comme une « communauté urbaine », la « Métropole » a approuvé un PLUi le 13 septembre 2021 à la hauteur de ses ambitions.

2100 logements neufs sont attendus par an jusqu’en 2027. Ces logements seront construits à proximité immédiate des lignes de tramway notamment de la ligne B qui sera inaugurée en 2023.

La Métropole tire ainsi les leçons de l’annulation du PLUi de Toulouse en poussant à la densification autour des transports « doux » pour limiter l’étalement urbain. C’est un des raisons pour lesquelles il aura fallu attendre quasiment 3,5 ans pour que la révision du PLUi soit finalement approuvée au lieu de 2 ans habituellement.

 

Tout un quartier industriel va devenir résidentiel avec l’arrivée du tramway B (à droite des rails)

L’arrivée du tramway B en 2023 va transformer les quartiers Deux Croix et Banchais à l’Est d’Angers. Un grand quartier dédié aujourd’hui à l’activité économique à droite des rails va devenir entièrement résidentiel dans le cadre de l’OAP « Entrée Est ». 3,5 hectares en rouge sur la carte ci-dessous sont désormais ouverts à la construction de logements.

 

+2 niveaux rue Cussonneau (à gauche des rails)

En face de la rue Joseph Cussonneau en orange sur la carte, la hauteur maximale autorisée est passée de 16 à 22 mètres soit 7 niveaux. Trois opportunités foncières se dégagent :
– 500 logements sur une parcelle en friche : la parcelle en bas à gauche en orange sur la carte possédée par la Communauté Urbaine est en friche aujourd’hui et peut accueillir des immeubles de 7 niveaux soit un potentiel de 500 logements.
– 3000 logements possibles en lieu et place d’un grand entrepôt : le grand entrepôt à droite de la parcelle de la Communauté Urbaine est toujours possédé par une seule société. Au lieu d’un entrepôt, quasiment 3000 logements pourraient être construits.
– +1 à +3 étages dans un grand ensemble datant de 1965 : trois bâtiments s’arrêtent déjà à 4 niveaux et peuvent désormais monter à 7 niveaux. Un dernier bâtiment de 6 niveaux peut également gagner 1 niveau additionnel. Les trois autres immeubles voisins atteignent déjà la hauteur maximale autorisée. Si ces 4 premiers immeubles passaient à 7 niveaux cela représenterait un gain de 1000 logements ! La faisabilité d’un tel projet semble difficile en raison de la présence de très nombreux propriétaires. Un simple réhaussement est également peu envisageable en raison de la construction « à l’ancienne » de ces vieux immeubles qui datent de près de 60 ans. Le bâti est sans interruption et sans décroché pendant plus de 80 mètres alors qu’on ne dépasse passe 30 mètres en général aujourd’hui.

 

Des opportunités foncières ciblées dans les communes voisines d’Angers

  • 1 friche à Trézalé est désormais ouverte à l’habitat : détenue par une personne morale le long de la rue Elisée Reclus, une friche de plus de 4000 m² présente un potentiel constructible de 38 logements sur 4 niveaux. Le terrain est situé dans une zone de fouilles archéologiques.

 

  • 6 parcelles partiellement artificialisées et détenues par la commune deviennent constructibles à Verrières-en-Anjou
  • A l’inverse, 2 sites voient leur urbanisation repoussée dans le temps. Afin de favoriser la reconversion des secteurs déjà urbanisés, certaines parcelles sont passées de la zone 1AU à la zone 2AU :
    • A Saint-Clément-de-la-Place, plus de 8 ha de terrain sont désormais inconstructibles le long de la route de la Pouëze
    • A Bouchemaine, 1,8 ha sont désormais inconstructibles au nord de la rue des Moulins
A Saint-Clément de la Place, la construction est désormais interdite sur les parcelles en bleu

Vous trouvez facilement du foncier ? Non ?
Testez gratuitement Kel Foncier pendant 5 jours en cliquant sur kelfoncier.com/test-gratuit

Toute l’équipe de Kel Foncier vous souhaite un excellent développement foncier !

 

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *